« L’affaire » du jeune bouquetin « Dibona » qui a grimpé la face Sud de la Meije !

1

Vendredi 4 août 2017, en fin de nuit, les cordées quittent le refuge à la frontale pour gravir la Meije. Plusieurs cordées se dirigent vers la voie normale du Grand Pic et la Traversée de la Meije. Cinq cordées, dont trois avec des guides de Haute montagne, vont s’engager dans l’immense face Sud de près d’un kilomètre de haut sur 2 kms de large. Une cordée va grimper « Mitchka » sur le Grand Pic, deux la Directe Sud (ou « Pierre Allain ») et deux autres vont réaliser l’enchaînement « Chapoutôt/Wyns-Mayer/Dibona » qui débouche au sommet de la 3ème Dent, après 900m d’escalade cotée TD+.

La journée se déroule bien. Dans l’après midi nous observons la sortie au sommet des cordées de la 3ème Dent. Le soir lorsque nous faisons le point radio avec le refuge de l’Aigle sur les arrivées ou les retards des cordées, Louis (le gardien de l’Aigle) m’annonce que les cordées de la 3ème dent ont été surprises par… un bouquetin en pleine face Sud vers 3700m. La stupéfaction passée, le lendemain matin je lui annonce à mon tour qu’une harde de sangliers avait été repérée en versant Nord et se dirigeant vers son refuge. Je m’étais persuadé d’un canular partagé avec les cordées pour faire croire au gardien du Promontoire à cette histoire du Bouquetin de la Face Sud…

Plus d’infos

Courte vidéo de 20 secondes, où l’on distingue tout juste le bouquetin, mais qui resitue l’ambiance dans laquelle les alpinistes l’ont croisé… Merci Julien Desecures pour cette séquence. C’est très probablement du jamais vu en face Sud de la Meije !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE