Heure de pointe sur l’Everest

0

Ca sent les “summits days” sur les deux versants du toit du monde (8850m). Jeudi dernier, neuf sherpas ont ouvert et équipé la voie côté nord. Ce lundi 14 de leurs confrères ont équipé l’itinéraire jusqu’au sommet du versant sud. Côté Tibet, l’ultra runner Kilian Jornet, qui s’est acclimaté sur le Cho Oyu (8201m) dont il a gravi le sommet dans le mauvais temps (il n’est pas sûr d’avoir foulé la cime), a atteint l’altitude 8400 en six heures depuis le camp de base avancé (6500m).

« Bonnes sensations aujourd’hui notre acclimatation se poursuit » a déclaré l’Espagnol. Sur la face népalaise, le guide et himalayiste de Chamonix Yannick Graziani est monté ce lundi pour la deuxième fois au col sud (8000m) et attend le prochain créneau météo pour lancer sa tentative sans bouteilles d’oxygène. A la loyale. A peine 2% de ceux qui ont gravi l’Everest depuis sa conquête en 1953 l’ont réalisé dans ces conditions.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE