Bilan positif pour le Mountain Business Summit

0

Organisée par ABE, en collaboration avec Madeeli, avec le soutien financier de l’Europe et de la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée, la toute première édition du Mountain Business Summit, le salon international sur l’économie de la montagne, s’est tenu du 5 au 8 juillet au Parc des Expositions de Tarbes. Ce salon dédié aux professionnels qui contribuent à l’aménagement, au développement économique et à la protection des territoires de montagne a rencontré un franc succès. 280 exposants et 2300 visiteurs professionnels issus de 22 pays ont pu échanger et nouer des contacts dans le domaine de l’économie de la montagne

Un programme de conférences favorisant les synergies entre acteurs de la montagne

Pas moins de 16 tables-rondes ont été organisées par Madeeli, l’Agence régionale de développement économique, d’export et d’innovation. L’occasion de repenser la montagne, une économie essentielle, synonyme d’emplois, de fréquentation touristique, de développement technologique et de flux financiers. Une montagne entre mondialisation et territorialisation, soumise à de fortes mutations, à de multiples incertitudes et une concurrence accrue.  

Plusieurs grands enjeux ont été abordés : « la montagne quatre saisons » et sa nécessaire diversification touristique en période estivale, la mutation des territoires vers une montagne intelligente et connectée, le thermalisme en tant que source de développement des vallées, la prise en compte de la « silver montagne », la montagne, vivier de production d’énergie renouvelable ou encore le rôle de la filière bois en zone de montagne, etc.

Un salon fructueux : des exposants témoignent

Stations de ski, start-ups, Grands Groupes français et étrangers : tous témoignent de leur satisfaction quant à la qualité des contacts établis.

« Originaires de Toulouse, nous proposons des renforts composites à base de fibres de bambou pour de nombreux secteurs industriels. A l’occasion du salon, nous avons pu développer nos contacts avec les équipementiers et les acteurs de la production hydraulique, notamment dans le cadre de projets R&D pour substituer des pièces en fonte ou en acier avec des matériaux composites. Ce salon nous a ainsi permis de nous ouvrir à d’autres horizons en trouvant de nouvelles opportunités d’utilisation de la matière et d’adapter nos pistes de développement pour nos projets futurs ! », explique Guillaume Beuvelot, Co-fondateur de Cobratex.

« En tant que producteur de câbles, nous sommes présents sur le salon avec Mécamont Hydro, spécialisé dans l’entretien et le dépannage de moyens de transports par câbles. Cette première édition a été très bénéfique pour le développement de notre business. Nous avons eu de nombreux échanges, que ce soit avec des élus, des entreprises ou des stations de skis, notamment pyrénéennes. Nous nous sommes également fait connaître des Autrichiens avec qui nous pourrions avoir de nombreuses opportunités commerciales.  Enfin, ce salon a été l’occasion de faire la promotion de notre futur banc d’essai industriel à Lannemezan », explique Pierre Bély, Chief Commercial Officer, Arcelor Mittal, Bourg-en-Bresse.

« A l’occasion du salon, nous avons rencontré des entreprises du secteur et avons participé à de riches échanges dans le cadre des tables rondes, notamment celle sur la réhabilitation et la rénovation des hébergements touristiques. Grâce à ce rendez-vous qui a lieu sur notre propre territoire, nous avons pu établir de nouveaux contacts et rencontrer physiquement des personnes avec qui nous échangeons régulièrement par email ou par téléphone ! », explique Thibault Deserces, Responsable développement place de marché N’PY.

« Nous sommes spécialisés dans les boitiers connectés qui informent en temps réel et en prévision les riverains des risques de crue. En tant que start-up de l’IoT, le MBS a favorisé nos échanges avec de nombreuses entreprises et notamment avec EDF, avec qui nous avons de nombreuses complémentarités. De plus, nous sommes entrés en contact avec les représentants de stations de ski qui ont partagé avec nous leurs besoins, nous donnant ainsi de nombreuses pistes d’évolution pour nos solutions  », poursuit Guillaume Delai, Fondateur de Ogoxe.

22 pays représentés issus des cinq continents

Avec 22 pays représentés issus des cinq continents, les exposants et intervenants ont pu partager leurs expériences. Les tables rondes ont notamment permis de favoriser les échanges entre les différents massifs montagneux de la planète sur les solutions mises en œuvre pour développer, protéger et aménager les territoires de montagne.

Les pays représentés :

Albanie, Allemagne, Andorre, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Chine (Sichuan), Côte d’Ivoire, Espagne (Aragon, Catalogne, Val d’Aran, Asturies), Iran, Italie (Piémont et Vallée d’Aoste), Japon (Nagoya), Maroc (Atlas), Mexique, Pérou, Pologne (Basses Carpates), Roumanie (Carpates), Slovénie (Alpes Juliennes), Suisse, Turquie, USA.

 « Outre la représentation de notre pays et de notre région, le salon nous a permis d’établir de nombreux contacts pour notre réseau associatif situé dans le nord de la Roumanie. Nous avons par exemple pu intégrer nos parcours de vélo de montagne dans des projets européens visant à développer leur visibilité à l’échelle internationale. Nous avons également établi des échanges avec la Slovénie sur des parcours de randonnées pédestres et cyclistes. C’est donc une expérience très positive que nous sommes prêts à renouveler », explique Rey Adrian-Radu, Manager de Romontana, une association de promotion de la montagne en Roumanie.

Le MBS s’exporte et revient à Tarbes en 2019

Suite au succès rencontré à l’occasion de cette toute première édition, les organisateurs annoncent le renouvellement du salon à Tarbes tous les deux ans. Les prochaines éditions tarbaises auront donc lieu en 2019 et en 2021.

Afin de développer sa notoriété à l’échelle internationale, il sera également exporté à l’étranger. Les équipes organisatrices donnent ainsi rendez-vous aux participants à Chengdu, province de Sichuan en Chine du 20 au 22 novembre 2018 et à Nagano au Japon du 25 au 29 septembre 2019, avant de revenir à Tarbes début juin 2019.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE